Les JUGES ET les AVOCATS

Img

 

En matière pénale, on distingue la magistrature assise de la magistrature debout.

Les juges qui rendent les jugements restent assis et siègent pendant les audiences; tandis que les Procureurs de la République ou Avocats Généraux, lorsqu'ils requièrent, se lèvent et se tiennent debout sur le parquet du tribunal.

Lorsqu'une plainte est déposée, le Procureur de la République dispose du principe de l'opportunité des poursuites, c'est-à-dire qu'il traite la plainte ou la classe sans suite, en fonction d'un certain nombre d'éléments résultant de la (non) gravité des faits, mais aussi de la politique pénale en cours.

Ce pouvoir n'appartient qu’au Parquet.

Si le plaignant n'est pas satisfait, il peut se constituer partie civile devant le juge d'instruction, moyennant la consignation d'une somme d'argent relativement importante, et obliger ainsi la Justice à donner suite.

Une instruction pénale, en matière délictuelle ou criminelle, est longue (une ou plusieurs années); à l'issue, le juge d’instruction rend une ordonnance de non-lieu (l’affaire s’arrête) ou une ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel ou devant la cour d'assises.

Le Procureur de la République, que l'on appelle Avocat Général en matière criminelle, est le magistrat chargé de représenter la société ; il prononce des réquisitions en vue de l'obtention d'une peine en rapport avec la gravité de l'infraction et du trouble apporté à l'ordre public.

La police judiciaire et la gendarmerie sont placées sous son autorité.

Face à l’Etat qui dispose de moyens régaliens: enquêtes, gardes à vue, instruction, incarcération, détention provisoire, expertises, analyses ADN, expertise médicale, expertise balistique, expertise psychiatrique, écoutes téléphoniques, afin de réunir le maximum d'éléments objectifs en vue de la manifestation de la vérité…

… l'avocat ne dispose que de ses connaissances professionnelles; il lui est interdit de faire de son côté des enquêtes ou des expertises; il a son code pénal, son code procédure pénale, ses connaissances en matière de jurisprudence et la copie du dossier pénal.

Et maintenant, que le meilleur gagne…